comprendre comment fonctionne une voiture hybride rechargeable

Comment expliquer le fonctionnement d’une voiture hybride rechargeable ?

Avez-vous envisagé d’acheter un véhicule plus respectueux de l’environnement ? Nous allons vous expliquer comment fonctionne un véhicule hybride rechargeable.

La réduction de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre est possible grâce à l’électrification partielle ou totale des moteurs. Aujourd’hui, des experts automobiles de confiance vont vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les véhicules hybrides rechargeables.

La tendance est à l’exclusion des hybrides des primes pour véhicules verts. Les hybrides rechargeables pourront encore avoir certains usages.

Une voiture hybride rechargeable

Les véhicules hybrides tirent leur énergie de la combinaison de deux sources : un moteur à combustion interne traditionnel (souvent alimenté par de l’essence) et un ou plusieurs moteurs électriques. Comme il combine les avantages d’un moteur à combustion interne et d’un moteur électrique, ce type de véhicule est appelé « hybride ».

Il est important de noter que l’hybridation peut être divisée en plusieurs types distincts de véhicules hybrides qui sont actuellement sur le marché :

  • l’hybride léger (également appelé mild hybrid) ;
  • l’hybride complet (parfois appelé full hybrid) ;
  • l’hybride rechargeable.

Fonctionnement d’une voiture hybride rechargeable

Les véhicules hybrides rechargeables passent de deux moteurs (thermique et électrique) à trois formes de traction pour fonctionner.

L’utilisation du seul moteur électrique pour actionner les roues et propulser le véhicule vers l’avant. L’utilisation du seul moteur thermique pour générer du mouvement. Il s’agit d’un exemple de traction hybride, dans lequel le moteur thermique sert de complément au moteur électrique.

Le système électrique du véhicule gère la commutation automatique entre les deux formes de traction. Le poids exercé sur la pédale d’accélérateur et l’état de charge de la batterie de traction sont également des facteurs.

Pendant la conduite, un véhicule hybride rechargeable peut basculer entre les sources d’énergie électrique, thermique et hybride. À faible vitesse (entre 70 et 130 km/h), un véhicule hybride peut fonctionner uniquement avec le moteur électrique.

Le moteur à combustion interne intervient lorsque le système électrique estime que la phase d’accélération est trop forte en raison de la pression du pied du conducteur sur la pédale d’accélérateur, ou lorsque la batterie n’est tout simplement pas assez chargée. Par la suite, le moteur à combustion interne complète ou remplace le moteur électrique.

À lire :   En quoi consiste l'entretien d'une voiture hybride ?

Enfin, l’idée de l’énergie cinétique permet à la batterie de traction de récupérer de l’énergie lors de la décélération.

Les avantages et inconvénients d’une voiture hybride rechargeable

Ce qui distingue un véhicule hybride rechargeable d’un véhicule hybride ordinaire est la possibilité de le recharger tout comme un véhicule électrique. En rechargeant la batterie, vous pouvez augmenter l’autonomie et le temps de trajet du véhicule.

Les avantages d’un véhicule hybride qui peut être branché sont nombreux. Le premier est environnemental, puisque les hybrides produisent environ 30 % de dioxyde de carbone en moins que les automobiles traditionnelles. Jusqu’à 75 %, si elle peut être rechargée. Et si l’on ajoute à cela les économies de carburant d’approximativement 40 % par rapport à une voiture comparable non-hybride, il est clair que les hybrides sont la voie à suivre.

Dans le contexte actuel d’augmentation constante du prix de l’essence, cette solution est également avantageuse sur le plan économique. Vous pouvez réduire considérablement les frais d’essence et d’entretien en conduisant une voiture hybride rechargeable. L’alimentation de votre voiture à l’électricité est plus rentable que celle à l’essence ou au diesel.

Enfin, par rapport aux véhicules hybrides classiques et aux véhicules purement électriques, les hybrides rechargeables offrent des avantages considérables. On remarque une plus grande autonomie que pour un véhicule hybride classique et le temps de charge est plus court.

Un véhicule hybride rechargeable présente toutefois certains inconvénients. Il ne fonctionne pas à l’électricité comme un véhicule électrique, mais à l’essence. Les coûts d’entretien sont aussi plus élevés.

En outre, la tendance est d’exclure les hybrides des primes pour véhicules verts. Même après 2022, les hybrides rechargeables pourront encore avoir certains usages, mais ils ne seront pas éligibles à la prime environnementale.

 

A lire également